Drôle de zigoto

J’ai pas vécu la guerre, pas connu la famine.
Et j’ai même pas été violé.
Alors j’ai pas de raison de me plaindre,
De faire grise mine,
Et encore moins de chouiner.

Je suis né côté riche de la planète,
J’ai l’eau courante, le chauffage, une machine à laver
Une voiture, une moto, internet
Pas de doute : je suis privilégié.

Pourtant je pleure, pourtant j’ai peur.
Pourtant je porte en moi
Une tristesse qui me colle à la peau.
L’être humain est un drôle de zigoto.

Mais putain, d’où me vient
Cette angoisse qui m’étouffe,
Ce malaise qui m’étreint
Et cette peur qui me bouffe ?

J’ai pourtant tout pour être heureux :
Un toit sur la tête,
Et de quoi manger tous les jours.
Une place sur cette planète
Un didgeridoo, un tambour.

Pourtant je pleure, pourtant j’ai peur.
Pourtant je porte en moi
Une tristesse qui me colle à la peau.
L’être humain est un drôle de zigoto.

Combien sommes-nous à plier sous le poids
De l’abandon ?
Et combien serons-nous, demain, à dire « Je crois
Que j’peux en faire mon don ? »

Un vieux monsieur m’a dit un jour
« Y’a pas d’chagrin d’amour
Y’a qu’des chagrins d’ego »
L’être humain est un drôle de zigoto.

Publicités

A propos tantramant

Connectés à mon coeur, enracinés dans mon ventre, les mots sont le miroir de mon âme. Parfois sensuels, souvent féroces, toujours sincères.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s