C’est comme ça

Elle va me manquer. Parce qu’elle me manque déjà.
Effrayée par la gîte, elle ne donnera pas suite.
Elle se déhale, se fait la malle, a hissé la grand-voile.

Bien sûr, un jour, d’autres suivront.
Sirènes alanguies dans les branles
Navigatrices sulfureuses, déesses moins yin que yang.
D’autres jusqu’à mon port s’en viendront
Mouiller leur frêle embarcation
La chaîne de leur ancre accrocher à ma bitte.
Pour des coïts sans suite.
Oui, d’autres accosteront, qui sauront
M’intriguer,
Au vif ma curiosité piquer,
Mes désirs provoquer,
Ma proue, bien pâle figure, faire gonfler.
Et mon coeur s’emballer.
Avant de voguer à leur tour vers d’autres docks,
A Paris, Champigny ou Bangkok.
Libertines fines, latines, enclines au cabotage
Qui prendront mon coeur en otage
Et lorgneront d’autres rivages,
Des amantes de passages. Il me faudra tourner la page.
Et mettre mon coeur en sourdine.

Mais pour l’heure, j’ai mal de son absence.
Le temps n’est pas encore à la renaissance.
Ils m’agressent, ses silences, ils sont d’une rare violence.
Ils m’invitent à l’errance et la désespérance,
Absorbent mon assurance, me coupent de ma reliance,
Expédient mon âme joyeuse en vacances,
Mon enthousiasme en transhumance.
L’amour, trop longtemps tu, me revient en pleine gueule.
Ma raison tangue, mon coeur se serre, se fait linceul.
Elle va me manquer parce qu’elle me manque déjà.
C’est comme ça.

Publicités

A propos tantramant

Connectés à mon coeur, enracinés dans mon ventre, les mots sont le miroir de mon âme. Parfois sensuels, souvent féroces, toujours sincères.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s