Réactions en chaîne

Une perceuse à percussion, un foret de 13, une cheville à scellement chimique, un crochet en acier zingué de 10 mm de diamètre, quelques mousquetons, 2 x 2,50 m de chaînes, elles aussi en acier zingué, choisies moins pour leur robustesse que leur sonorité lorsqu’elles s’entrechoquent et, pour finir, deux paires de bracelets en cuir et deux bandeaux. Il était paré pour sa nouvelle soirée. C’est fou le temps qu’il passait dans les magasins de bricolage depuis qu’il avait rencontré Julie. Tout commença lorsque, quelques jours plus tôt, il perça un trou en plein milieu du plafond de son salon. Trou destiné à être comblé par la cheville à scellement chimique qui devait accueillir le crochet qui, lui, supporterait ces deux chaînes, elles-mêmes vouées à entraver par les poignets, l’une en face de l’autre, les deux femmes qu’il voulait voir se rencontrer les yeux bandés avec la complicité de Valérie et Philippe… Mais tout bien réfléchi, d’une certaine manière, pour lui, tout commença vraiment lorsque ces derniers quittèrent son appartement quelques heures plus tard, le laissant seul avec Julie et Sido, deux femmes chères, si chères à son coeur. Mais nous n’en sommes pas encore là. Vite, la suite

Publicités

A propos tantramant

Connectés à mon coeur, enracinés dans mon ventre, les mots sont le miroir de mon âme. Parfois sensuels, souvent féroces, toujours sincères.
Cet article, publié dans Erotisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Réactions en chaîne

  1. Comment expliquer le crochet au plafond du salon, qui pourrait interroger bien des visiteurs ? Il pourrait tout aussi bien supporter à l’occasion un sac de frappe.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s