Vous permettez ?

Puisque vous manquez de temps pour rêver, alors permettez-moi de rêver pour deux, voulez-vous ?
Permettez-moi de rêver à nos peaux qui s’apprivoisent
Permettez-moi de rêver à vos creux dans mes pleins
Permettez-moi de rêver à votre poitrine que vous m’exhibez et à mon pieu de chair, fier, offert, au service de votre désir rageur et amoureux.
Permettez-moi de rêver à votre corps qui se tend sous mes assauts bienveillants ET féroces, tendres ET bestiaux, doux ET puissants.
Permettez-moi de rêver à votre bouche et vos bras grands ouverts, à vos yeux dans les miens, à vos seins dans mes mains.
Permettez-moi, madame, de rêver que je joue avec vos courbes comme le ferait un musicien avec son instrument de musique.
Permettez-moi, voulez-vous ? de rêver à vos cuisses que vous m’ouvrez largement, en me regardant droit dans les yeux.
Permettez-moi de rêver à vos mains qui se crispent sur les draps de cette chambre au décor anonyme qui accueille nos étreintes.
Oui, permettez-moi de rêver à votre croupe qui se cambre, permettez-moi de vous rêver à quatre pattes au bord de ce lit et que vous séparez les deux lobes de vos fesses comme on fendrait un abricot bien mûr.
Permettez-moi de rêver que vous me murmurez quelque chose comme : « Prenez-moi par le cul monsieur ».
Permettez-moi de rêver à des étreintes féroces, joyeuses, lentes, atrocement lentes, romantiques ET obscènes, animales ET divines, triviales ET sacrées.
Permettez-moi de rêver à des nuits qui nourrissent nos coeurs d’amants et font briller nos yeux d’enfants, d’utopistes et d’amoureux.
Permettez-moi de rêver à des lendemains qui chantent et des ici et maintenant qui redonnent le goût du présent.

Publicités

A propos tantramant

Connectés à mon coeur, enracinés dans mon ventre, les mots sont le miroir de mon âme. Parfois sensuels, souvent féroces, toujours sincères.
Cet article, publié dans Erotisme, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Vous permettez ?

  1. L’anaphore est performative, c’est bien connu, et ton rêve plus facile à concrétiser que celui de Martin Luther King.

    J'aime

  2. Plume d'E. dit :

    Je vous permets… (sourire)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s