J’apprends

J’apprends peu à peu à ne pas réagir aux petites choses qui me dérangent.

J’apprends peu à peu à ne pas réagir à tout ce qui me dérange.

J’apprends peu à peu que je ne dois pas blesser ceux qui me blessent. Même si je n’y arrive pas toujours.

J’apprends peu à peu que le signe ultime de la maturité est peut-être de s’éloigner au lieu de se venger.

J’apprends peu à peu que l’énergie qu’il faut pour réagir à chaque mauvaise chose qui m’arrive m’épuise et m’empêche de voir les autres bonnes choses dans la vie.

J’apprends peu à peu que je ne peux pas plaire à tout le monde et que je dois me préparer à ce que tout le monde ne me traite pas comme je voudrais l’être et c’est normal.

J’apprends peu à peu qu’essayer à tout prix de «convaincre» quelqu’un est juste une perte de temps et d’énergie.

J’apprends peu à peu à ne pas réagir à tout ce qui me dérange.

J’apprends peu à peu que ne pas réagir ne signifie pas que je suis d’accord avec ce qui se passe, cela signifie simplement que je choisis de faire abstraction. Je choisis de m’en servir comme leçon.

Je choisis d’être la plus grande personne. Je choisis ma tranquillité d’esprit parce que c’est ce dont j’ai vraiment besoin. Je n’ai pas besoin de plus de drame. Je n’ai pas besoin que les gens me donnent le sentiment de ne pas être assez bien.

Je n’ai pas besoin de combats et de disputes et de fausses relations. J’apprends peu à peu que parfois, le silence vaut mieux qu’un long discours.
J’apprends peu à peu que réagir aux choses qui me bouleversent donne à quelqu’un d’autre le pouvoir sur mes émotions.

Je ne peux pas contrôler ce que les autres font, mais je peux contrôler comment je réagis, comment je le gère, comment je le perçois et comment je veux le prendre.

J’apprends peu à peu que la plupart du temps, ces situations ne disent rien sur moi et beaucoup sur l’autre personne.

J’apprends peu à peu que toutes ces déceptions sont peut-être juste là pour apprendre à m’aimer parce que ce sera l’armure et le bouclier dont j’aurai besoin contre les gens qui essaient de m’abattre.

J’apprends peu à peu que même si je réagis, ça ne changera rien, ce n’est pas pour ça que les gens m’aimeront et me respecteront soudainement, ça ne changera pas comme par magie dans leur esprit.

Parfois, il vaut mieux laisser les choses aller, laisser les gens partir, ne pas demander d’explications, ne pas chercher de réponses et ne pas s’attendre à ce que les gens comprennent d’où je vien.

J’apprends peu à peu que la vie est mieux vécue quand je ne la focalise pas sur ce qui se passe autour de moi mais plutôt sur ce qui se passe en moi.

Alors je travaille sur moi-même, du mieux que je peux et sur ma paix intérieure et alors peut-être que je comprendrai que ne pas réagir à chaque petite chose qui me dérange est le premier ingrédient pour vivre une vie heureuse et saine.

J’apprends. Je fais ce que je peux.

Publicités

A propos tantramant

Connectés à mon coeur, enracinés dans mon ventre, les mots sont le miroir de mon âme. Parfois sensuels, souvent féroces, toujours sincères.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s